Investir n’est pas une mince affaire. Comment choisir et réussir son investissement primordial pour le développement de l’entreprise. Qu’il soit au démarrage de l’activité comme l’achat d’un fonds de commerce ou l’acquisition d’un nouveau parc machines, l’enjeu est toujours de taille.

L’achat d’un fonds de commerce

Créer son entreprise, c’est toute une aventure. Tout est à faire, à inventer, à imaginer et la route vers le succès est quelques fois semée d’embûche. Plutôt que de se jeter corps et âme dans le démarrage d’un nouveau projet, il peut être intéressant de reprendre un fonds de commerce existant. La transmission d’entreprise comporte de nombreux avantages comme l’acquisition d’une clientèle habituée et une adresse déjà connue des prospects. Bien que reprendre et continuer l’exploitation de l’activité n’est pas une mince affaire, les entreprises reprises connaissent des taux d'investissement, de rentabilité et de survie nettement supérieurs aux entreprises nouvellement créées. Les chiffres parlent d’eux-mêmes, près de 90% des entreprises reprises sont encore actives 5 ans plus tard.

Renouveler ou développer son parc machines

Dans l’industrie, l’investissement concernant le parc machines est le choix déterminant pour l’avenir et la pérennité de l’entreprise. Par exemple, choisir une découpeuse laser de moindre qualité peut se révéler être un frein sur des commandes de clients exigeants. Cependant, l’inverse est également vrai. Choisir une machine avec un rendement potentiel trop important générera des coûts d’achat et de maintenance plus élevés que nécessaire. Afin de bien mettre en relation les avantages économiques futurs attendus et les coûts liés à l’investissement, il faut créer un mini compte de résultat sur un tableur. N’oubliez pas également de prendre en compte le coût de mise en service de la nouvelle machine ainsi que les coûts salariaux liés à son utilisation.

Investir dans une SCPI

La création et l’investissement dans une SCI permet d’acquérir un ou plusieurs biens immobiliers. L’opération comporte alors son lot de risque lié à un locataire peu scrupuleux qui n’honore pas le règlement de son loyer, la dégradation rapide d’un bien immobilier et sa rénovation… La solution réside alors dans l’investissement via des SCPI. L’acquéreur devient propriétaire d’une fraction d’un parc immobilier composé de logements d’habitations et de locaux commerciaux. La gestion est confiée à des spécialistes et il convient d’acheter des parts de plusieurs SCPI. Les avantages sont nombreux : tranquillité de gestion, grande sécurité de l’investissement sachant que, faisant un appel public à l’épargne, la SCPI est soumise à la surveillance de l’Autorité des marchés financiers (AMF).